Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 06/11/2020 in all areas

  1. 1 point
    Bonjour la communauté, Cet article n'a pas pour but de vous apprendre tout ce qu'il faut savoir sur les cartes officielles de ce merveilleux jeu qu'est ARK : Survival Evolved. Mais il va vous faire découvrir la diversité de ces cartes à travers un petit panorama. Pour chaque carte, les thèmes abordés seront les suivants : présentation générale & géographique, les particularités de la carte, ses biomes, ses espèces & Boss, ses atouts & ses inconvénients. Bonne lecture ! THE CENTER The Center : présentation générale & géographique The Center est probablement l'une des cartes officielles les moins jouées d'ARK : Survival Evolved actuellement. Pourtant, cette carte regorge de beautés à explorer !C'est aussi l'une des plus anciennes. The Center est sans doute la carte la plus proche de The Island du point de vue des espèces, de la difficulté et des biomes, mais elle n'est pas une étape pour l'Ascension et présente tout de même des biomes que n'a pas The Island : ici, c'est le dépaysement total qui vous attend : l'archipel est envahi de créatures préhistoriques, découpé par de hautes falaises aux formes étranges et par des grottes aux anomalies physiques ! La forme de la carte elle-même est assez originale par rapport aux autres cartes officielles : il n'y a pas vraiment d'île centrale mais plutôt un gros archipel aux îles très proches les unes des autres. Sur The Center, vous n'aurez pas l'impression d'être dans le monde réel de The Island. Le parti pris du concepteur de ce petit bijou est d'adopter des formes appartenant résolument à l'univers du merveilleux, notamment pour l'île "centrale" à l'ouest qui semble avoir été formée artificiellement . Il y a par exemple, dans la moitié sud de la carte, une île-falaise en forme de crâne qui ravira les fans de piraterie. The Center convient en effet particulièrement aux amoureux des océans, avec la place prépondérante d'une eau plus belle, plus claire et plus travaillée que sur la majorité des cartes. Les espaces peu profonds entre les îles facilitent les rencontres et donnent l'impression d'un océan véritablement peuplé. La taille de The Center est plutôt moyenne pour le monde d'ARK, avec une superficie d'environ 70 km2. La carte est donc plus grande que The Island, mais deux fois plus petite que Ragnarok. La grande force de cette carte est sans doute son univers marin, ses îles de jungle à l'est et son île volcanique au nord. The Center : une carte à l'univers particulièrement fantastique L'île centrale, au milieu d'un grand lac entouré de cascades chatoyantes, est digne des plus grands films fantastiques. En tant qu'Arche non "narrative", The Center est une carte vers laquelle vous n'allez pas forcément vous tourner si vous découvrez ARK seulement maintenant. Elle est pourtant pleine de curiosités uniques et il serait dommage de ne pas s'y attarder longuement. . Voici les particularités principales de cette Arche : Un archipel composé de grandes îles, avec une île plus importante à l'ouest, contenant elle-même une île centrale, d'où le nom "The Center". Des grottes réparties dans chaque biome et refermant les artefacts nécessaires pour combattre les Boss. Deux dômes sous-marins, de véritables bulles d'oxygène dans lesquels vous pouvez respirer, vous déplacer et construire normalement ! Un magnifique biome caché dans une grotte, sous terre. Une géographie lisible (peut-être un peu trop ?), linéaire et progressive : à l'ouest, les îles assez froides avec deux massifs neigeux. L'île centrale est entourée par un cercle de marécages. À l'ouest, des îles de jungle tropicale. Au nord, une île volcanique. Au sud, le redwood. La jungle est le biome le plus représenté, le plus dense et le plus chaud. Peut-être la plus belle mer des cartes officielles : des eaux claires, le mouvement des vagues, des profondeurs raisonnables pour un océan assez peuplé. Une des rares cartes à posséder le Leedsichthys, ce qui va rendre vos traversées en radeaux plus ... croustillantes. C'est d'ailleurs l'un des points qui font de The Center l'une des cartes les plus adaptées aux survivants avant tout en recherche de survie dans un monde préhistorique et d'authenticité. La carte ne regroupe en effet que des espèces ressemblant à celles ayant réellement existé, à l'exception des créatures TEK et de la licorne. Les altitudes sur The Center sont vertigineuses, particulièrement au sud et à l'ouest, à tel point que vous ne pouvez pas atteindre le sommet de certaines falaises. Une des seules cartes à ne pas contenir de "mini-boss". Des nuits magnifiques peuplées de lucioles. Les nuits de The Center, peuplées de lucioles, sont probablement les plus belles du jeu. The Center : des biomes assez classiques aux formes fantastiques, des "grottes" uniques Comme la plupart des cartes d'ARK, The Center possède plusieurs biomes avec un climat, une géologie et des créatures spécifiques. Elle a pour particularité d'avoir un temps parfois assez couvert en raison de l'activité volcanique intense de l'île la plus au nord. Voici les biomes principaux de The Island : Les plages : c'est un biome assez peu dangereux, et particulièrement magnifique sur cette carte aux eaux limpides. Vous y rencontrerez essentiellement de petits carnivores et des herbivores. Le climat y est plutôt clément et tropical (chaud la journée, un peu frais la nuit). Certaines îles n'ont pas de plage de sable fin, à l'image de l'île volcanique qui est particulièrement hostile ! La jungle : c'est le biome des six grandes îles de la moitié est de The Center. Ce biome est un peu particulier sur cette carte, puisqu'il est recouvert de pics rocheux particulièrement élevés. C'est un milieu densément peuplé en végétaux comme en animaux, à l'atmosphère chaude et humide, dans lequel vous pouvez avoir le déplaisir fréquent de croiser des créatures immondes des grottes (Araneos, Arthopleura ...) tombées d'une falaise ! Vous pouvez y trouver des dangers intermédiaires mais la menace s'accroît la nuit, dans le noir quasi total alors que les Troodons et Raptors rôdent ... L'île volcanique : située au nord de la carte et composée de deux volcans entourés de leurs cendres, cette île est sans contestation possible le biome le plus dangereux de The Center, et une vraie réussite ! Comme vous pouvez vous en douter, il y règne une chaleur accablante, et tomber dans les torrents de lave qui coulent des pentes signifie une mort assurée ! Mais surtout, cette île est peuplée des carnivores les plus puissants du jeu, tels que le Giganotosaure ou le T-Rex. Et comme elle est difficile d'accès, nous vous conseillons d'opter pour un Spinosaure pour vous y rendre, créature particulièrement utile dans cet archipel en raison de son caractère amphibie ! Les ressources sont assez bien réparties sur The Center, mais vous y trouverez des minerais rares en plus grandes quantités, notamment de l'obsidienne. Les marécages : un biome moins dangereux que sur The Island car il est plus facile d'en échapper. Il est présent en forme de cercle tout autour de "The Center", au bord de l'eau, et sépare les îles de l'ouest de l'île de l'est. Ce biome est peuplé de créatures agressives tels que les Spinosaures, Sarcosuchus, les Kaprosuchus, les Titanoboas, les Sangsues, les Piranhas et autres Meganeuras ... Reptiles et insectes vous mèneront la vie dure, ainsi que l'atmosphère étouffante. Mieux vaut être bien préparé ! Les montagnes : situées à l'ouest, une au nord et une au sud. Ce biome est sans doute le moins beau et le moins travaillé de The Center, dont les "montagnes" sont probablement les moins belles des Arches officielles. Les montagnes enneigées y ressemblent à de grands plateaux peuplés des créatures habituelles en montagne (Giganotosaure, Rex, Mammouths, Rhinocéros laineux, Loups sinistres, Yutyrannus etc.) Le froid qui y règne y est glacial. Les ressources sont assez bien réparties sur The Center, mais vous y trouverez des minerais rares en plus grandes quantités, notamment de l'obsidienne. La toundra : de grandes plaines froides situées à l'ouest, entre les montagnes, à plus faible altitude. Ce biome est dangereux et globalement peuplé des mêmes créatures que le précédent, à l'exception du Kairuku très utile pour les polymères organiques. On y trouve également du pétrole. Le redwood : situé au sud de la carte, il est relié au sud-ouest à l'île "centrale" grâce à un immense pont naturel, du haut duquel vous aurez des vues très impressionnantes ! C'est aussi un biome dangereux, peuplé de carnivores agressifs. Vous n'y êtes en sécurité nulle part, puisqu'en volant parmi les arbres géants, vous pourrez avoir la désagréable surprise d'être désarçonné par un Thylacoleo qui vous saute dessus ... On y trouve des ressources assez rares, comme la sève ou le miel d'abeilles géantes. L'océan : il est bien entendu peuplé de créatures aquatiques. Plus vous descendez en profondeur, plus les créatures sont gigantesques et dangereuses. C'est un océan plus "vivant" que sur la plupart des cartes, grâce notamment aux faibles profondeurs entre les îles. Vous y trouverez deux dômes dans lesquels construire votre base ! Particulièrement prisés en PvP ! D'autre part, l'océan à l'ouest, appelé "Edge of the World" est entièrement vide. Au-delà des falaises qui tombent à pic s'étendent des fonds marins insondables et vides ... "Voyage au centre de la Terre", dans un écosystème autosuffisant coupé du reste de la carte. Vous trouverez cette grotte magnifique en plongeant dans un trou d'eau, on ne vous en dit pas plus ! The Center : des espèces classiques, une Arche non "narrative" The Center dispose d'un panel d'espèce assez classique. Ce sont les espèces d'origine d'ARK, calquées sur celles de The Island, et elles sont toutes inspirées de la réalité. Vous aurez donc droit à un panel assez large mais loin quand même de la richesse de Ragnarok. Quelques créatures de The Island sont absentes sur The Center : l'Ours polaire, le Purlovia polaire et la Licorne. Voici la liste des espèces présentes sur The Center, par ordre alphabétique : Abeille géante, Achatina, Allosaur, Alpha Carnotaur, Alpha Leedsichthys, Alpha Megalodon, Alpha Mosasaur, Alpha Raptor, Alpha T-Rex, Alpha Tusoteuthis, Ammonite, Ankylosaur, Anglerfish, Araneo, Archaeopteryx, Argentavis, Arthropleura, Baryonyx, Basilosaur, Beelzebufo, Bousier, Brontosaur, Carbonemys, Carnotaur, Castoroïde, Chalicotherium, Cnidaria, Coelacanth, Compy, Daeodon, Dilophosaur, Dimetrodon, Dimorphodon, Diplocaulus, Diplodocus, Dodo, Doedicurus, Dunkleosteus, Electrophorus, Equus, Eurypterid, Gallimimus, Giganotosaur, Gigantopithecus, Hesperornis, Hyaenodon, Ichtyosaur, Ichtyornis, Iguanodon, Kairuku, Kaprosuchus, Kentrosaurus, Leedischtys, Liopleurodon, Loup sinistre, Loutre, Lystrosaur, Mammouth, Manta, Megalania, Megaloceros, Megalodon, Megalosaur, Meganeura, Mesopithecus, Microraptor, Mosasaur, Moschops, Oiseau terreur, Onyc, Ours sinistre, Oviraptor, Ovis, Pachycéphalosaure, Pachyrhinosaur, Paraceratherium, Parasaur, Pegomastax, Pelagornis, Phiomia, Piranha, Plesiosaur, Procoptodon, Pteranodon, Pulmonoscorpius, Purlovia, Quetzal, Raptor, Rex, Rhinocéros laineux, Sangsue, Sarcosuchus, Saumon, Smilodon, Spinosaur, Stegosaur, Tapejara, Therizinosaur, Thylacoleo, Titanoboa, Titanomyrma, Titanosaur, Triceratops, Trilobite, Troodon, Tusoteuthis, Yeti, Yutyrannus. Comme toute carte d'ARK qui se respecte, The Center a son lot de Boss permettant d'accumuler les objets Tek. En l'occurrence, il s'agit de la Broodmother et du Megapithecus qui spawnent dans la même arène en même temps, The Center Arena, ressemblant à un monastère abandonné. Un défi de taille donc ! Pensez à bien vous renseigner dessus dans les autres articles avant de les affronter. The Center n'étant pas une Arche "narrative", vous n'y trouverez ni note d'explorateur, ni chemin vers l'Ascension. The Center : Atouts & inconvénients En guise de conclusion, voici les quelques atouts et inconvénients que l'on peut répertorier sur la carte The Center, en la comparant aux autres cartes du jeu : The Center : les atouts Une carte abordable pour les débutants, qui peuvent faire leurs premiers pas sur une plage. Une carte de taille moyenne, qui ne vous donnera pas l'impression d'être à l'étroit ni de passer des heures à voyager. Une plongée dans un monde préhistorique qui ravira les puristes de paléontologie et de survie, avec des espèces pour la plupart réalistes. Une topographie absolument fantastique, avec un monde souterrain, des dômes sous-marins, une île en forme de crâne, une tête de gorille géante taillée dans la roche etc. Peut-être le plus beau monde marin d'ARK (indépendamment des grottes). Des nuits magnifiques. De beaux emplacements de construction le long des plages, avec la possibilité de relier les îles par des ponts. Une île volcanique réussie. The Center : les inconvénients Ce n'est pas la carte la plus fournie en espèces malgré un panel très honorable. Certaines espèces de The Island sont même absentes. Un petit conseil : pourquoi ne pas jouer la carte fantastique à fond en incorporant des Wyvernes, Griffons et autres à l'aide de mods ? Une carte assez linéaire, sans parfois que la succession des biomes paraisse cohérente. Un biome neige assez insipide à l'exception de ses grottes. Un sentiment d'inachevé avec l'"Edge of the World". Ce n'est pas une Arche "narrative". Bon jeu à vous sur The Center en attendant le prochain article sur The Center !
  2. 1 point
    Les reproductions sur les serveurs ARK France Les bases Toutes les espèces peuvent se reproduire normalement, à l'exception des suivantes qui ont besoin du S+ Mutator : Wyverne Golem Phénix Basilic Griffon Dragon rocheux Onyx Astrocetus Titanoboa Il existe néanmoins une exception, celle du Roi Faucheur qui ne peut se reproduire en aucune façon, que cela soit avec ou sans S+ Mutator. Les mutations Pour obtenir une évolution des statistiques de vos créatures, il faut lancer une onde de radiation avant de lancer l'accouplement (pour un coût de 30 éléments). Cette onde comptera comme une mutation et permettra à votre créature d'évoluer de deux points dans une statistique de manière aléatoire (vie, endurance, poids, dégâts, oxygène, nourriture ...) au travers du bébé à naître. Il est possible de lancer deux ondes de radiations avec deux S+ Mutators et cela ne vous coûtera qu'une seule mutation sur votre dinosaure, tout en faisant encore muter les statistiques de façon aléatoire. Ainsi, il est vivement recommandé de disposer de deux S+ Mutators. Il faut aussi savoir que chaque dinosaure peut obtenir un maximum théorique de 40 mutations, qui peut en fait être dépassé. Il est très simple de les vérifier : dans son inventaire, on peut connaître ses ancêtres. Un compter /20 pour la mère et le père y figure. Cependant, il est tout à fait possible d'obtenir 40 mutations du côté du père, mais une fois que la somme des deux est supérieure à 40, les mutations se font beaucoup plus rares même si elles ne s'arrêtent pas. Petit conseil : pour obtenir un maximum de mutations, vous pouvez avoir un groupe d'une vingtaine de femelles pour un mâle. Une fois la mutation acquise, il faut remplacer le père pour maximiser vos chances. Il semble que plus vous pratiquez la consanguinité sur plusieurs générations, plus la fréquence des mutations est grande. Pour toute information supplémentaire sur les mutations, consulter le guide suivant sur le lien suivant : https://ark-france.fr/guides-et-tutoriels/guides/optimisation-et-mutations-de-vos-reproductions-r203/. Article rédigé avec l'aide de François, merci à lui !
  3. 1 point
    Le Trilobite sur la planète bleue Fossile de Trilobite. Les Trilobites sont une célèbre classe d'arthropodes marins fossiles, qui figurent parmi les plus anciens êtres vivants connus du grand public. Ils ont vécu durant le Paléozoïque, du Cambrien au Permien, avant l'extinction de masse ayant eu lieu il y a 250 millions d'années. La taille des Trilobites était très variable, entre 1 millimètre et 70 centimètres de long ! Cela dit, leur taille moyenne variait entre 2 et 7 centimètres. Ce groupe était très diversifié et fait encore le bonheur des collectionneurs en raison de leur beauté et de leurs formes diverses. Leur parent actuel le plus proche (et pourtant bien éloigné) est le cloporte, apparu à la fin du Précambrien. Les Trilobites sont ainsi nommés car leurs corps sont subdivisés en trois lobes longitudinaux : le lobe médian (le rachis) et deux lobes latéraux, les plèvres. De même, ils sont divisés en trois régions de l'avant vers l'arrière : le céphalon (la "tête"), le thorax et le pygidium (la "queue"). Les Trilobites n'étaient protégés qu'en surface, mais ils possédaient un solide exosquelette qui les protégeait de la plupart des prédateurs de leur temps et leur a donc permis de proliférer tant. Lorsqu'ils muaient, leur exosquelette se divisait en deux entre la tête et le thorax, ce qu'on a compris en découvrant de nombreux fossiles dépourvus de l'une ou l'autre des parties du corps. Dotés d'une anatomie ventrale singulière, ils étaient pourvus d'une paire d'antennes et d'une partie locomotrice composée de sept segments. Les Trilobites étaient des animaux vivant exclusivement dans les milieux marins. Leur partie locomotrice servait justement à leur mode de vie benthique, puisqu'ils vivaient sur les fonds océaniques en rampant. Les paléontologues estiment que les Trilobites devaient parfois s'enfouir dans les sédiments subaquatiques afin de se reposer en sécurité. Toutefois, il semblerait que certaines espèces de Trilobites aient été pélagiques, c'est-à-dire qu'elles auraient vécu en se déplaçant directement dans l'eau. Fossile de Trilobite Radiaspis. En ce qui concerne leur régime alimentaire, les Trilobites étaient probablement prédateurs d'invertébrés tels que les vers. Les Olenoïdes possédaient par exemple des pattes épineuses, permettant de retirer un ver de sa galerie, puis de l'écraser et leur déchirer avant ingestion par la bouche. La diversité incroyable des Trilobites permet cependant de supposer que bon nombre d'entre eux s'attaquaient à d'autres types de proies. De plus, on a appris récemment quel était leur mode de reproduction : ils étaient ovipares. Le Trilobite dans ARK: Survival Evolved Une petite créature pas bien effrayante, qui prolifère sur les plages paisibles. Les Trilobites d'ARK : Survival Evolved sont assez similaires à ceux ayant vécu réellement dans les fonds océaniques de notre belle planètes. Ils ont néanmoins la particularité d'avoir la taille des plus grands spécimens retrouvés par les paléontologues et de s'aventurer parfois sur les plages, hors de l'eau, sans jamais trop s'en éloigner. Ils sont capables de respirer à la fois dans l'eau et à l'air libre. Les survivants peuvent aussi croiser des Trilobites dans les eaux peu profondes des principales arches. Ces créatures très paisibles, lentes et vulnérables sont totalement inoffensives : elles ne répondent pas aux coups qu'on leur donne et se contentent de fuir ! Ainsi, vous pouvez récolter sur elles de bonnes quantités de chitine, de la viande (et un peu de pétrole et de perles noires ou de silice au passage). Le seul danger des Trilobites réside dans leur fuite et leur important recul face aux attaques physiques : vous ou vos dinosaures pouvez rapidement être attirés vers des fonds marins à la faune moins pacifique ... Petite précision utile : les Trilobites sont étrangement capables d'escalader n'importe quelle pente. Les différentes apparitions du Trilobite L'apparition du Trilobite sur The Island L'apparition du Trilobite sur The Center L'apparition du Trilobite sur Ragnarok L'apparition du Trilobite sur Valguero Que faire de cet étrange arthropode ? Le Trilobite peut être "apprivoisé" en utilisant un panier à poissons d'Aberration. Cependant, il ne vous sera d'aucune utilité autre que décorative ... Il faudra alors le nourrir avec des baies ! Conclusion Points positifs Facile à tuer. Apporte des ressources précieuses aux nouveaux survivants (chitine, viande, perles noires, perles de silice, pétrole). Point négatif Totalement inutile apprivoisé. Pour plus d’informations et de questions, n’hésitez pas à passer sur notre Discord. ARK France !
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00


×
×
  • Create New...

Important Information

J’accepte Terms of Use.