notes des explorateurs

Traduction des notes des explorateurs : Helena Walker #9 à #15

Note d’Helena #9 – The Island

ark france

Helena Walker a écrit :

Sur la recommandation de Rockwell, je me suis dirigée vers le sud pour commencer une étude approfondie de la vie marine de l’Île avec l’aide d’une tribu appelée les Requins Peinturlurés. Puisque l’écosystème de l’océan qui entoure l’île est séparé de l’écosystème sur le continent, la corrélation des modèles entre eux pourrait m’aider à isoler et comprendre les anomalies scientifiques de cette île.

Après m’être gelée les fesses depuis si longtemps, je pourrais vraiment faire un séjour prolongé sur une île tropicale. La biologie marine n’a jamais été mon point fort, mais j’aime l’océan. Au moins, cela devrait être beau là-bas.

 

Note d’Helena #10 – The Island

ark france

Helena Walker a écrit :

Les Requins Peinturlurés m’ont traitée comme si j’étais la reine sanglante depuis que je leur ai montré la lettre de recommandation de Rockwell. Je pense que je n’ai jamais aussi bien mangé sur l’Île depuis très longtemps ! Pas que la barre soit placée haute, je suis une horrible cuisinière. De plus, ils ont été d’une aide précieuse dans mes recherches.

Jusque là, mes estimations sur l’équilibre prédateurs-proies sont compatibles avec les écosystèmes du continent. L’eau est infestée de mégalodons, et ils sont extrêmement agressifs. Peut-être est-ce un effet secondaire dû au manque de proies ? Les requins ne sont pourtant pas connus pour être des créatures territoriales. Je devrai les étudier davantage.

 

Note d’Helena #11 – The Island

ark france

Helena Walker a écrit :

Toujours aucune réponse quant aux raisons pour lesquelles les mégalodons sont si territoriaux, mais j’ai assisté à quelque chose d’encore plus extraordinaire, le comportement d’accouplement des mégalodons ! Personne n’avait jamais été témoin de grands blancs se reproduisant, cela seul est déjà monumental, mais j’ai quelque chose de mieux encore.

Qu’est-ce qui pourrait être mieux que de regarder des mégalodons avoir une nuit coquine ? Suivre la femelle ! J’ai pu l’observer pendant presque toute la période de gestation, et ça ne dure qu’une semaine. Une semaine ! Pas étonnant que leur population soit si élevée. Ces choses pondent jusqu’à quarante-quatre fois plus que le taux des grands blancs australiens.

Je devrais comparer comment ils se comportent en captivité.

 

Note d’Helena #12 – The Island

ark france

Helena Walker a écrit :

Donc, de toutes les curiosités que j’ai découvertes sur les mégalodons, voici la cerise sur le gâteau : les apprivoiser est une partie de rigolade. Un peu d’entraînement et ils sont plus obéissants qu’un chien de famille.

J’avais entendu dire que les requins obtenaient une formation très rudimentaire sur un an environ, mais pas dans cette mesure. Certainement pas aussi facilement. Les requins ne sont pas des mammifères, ou des volatiles, ce sont des poissons. Ils se fient plus à leur instinct. Pour faire simple, ils ne sont pas très intelligents. Vous ne devriez pas être capable de les monter comme un jet-ski.

J’essaie de garder l’esprit ouvert comme Rockwell me l’a suggéré, mais cela ne semble pas coller.

 

Note d’Helena #13 – The Island

ark france

Helena Walker a écrit :

Juste quand je pensais avoir compris le sens des notes que j’avais pris lorsque j’ai visité les Requins Peinturlurés, je mis le doigt sur quelque chose : des kangourous. Un troupeau entier de kangourous sautant dans la campagne comme s’ils avaient toujours été là.

Même si j’adore les kangourous, ils ne devraient pas être là. Ils ont évolué en Australie, et seulement en Australie, comme un grand nombre de marsupiaux soixante millions d’années après que les dinosaures ne disparaissent. Si je suis sure d’une chose, c’est bien ça, un procoptodon ne devrait pas exister ici.

Cette île n’est pas un écosystème, c’est un zoo.

 

Note d’Helena #14 – The Island

ark france

Helena Walker a écrit :

Il n’y a pas si longtemps, je pensais que cet endroit était de loin l’utopie où je pourrais étudier toutes les merveilles perdues du monde. Maintenant que je suis à peu près sure que tout ceci n’est pas naturel, je dois admettre que ça a perdu de son éclat.

Les interventions humaines n’ont pas aidé. La plupart des tribus ont appris à vivre en harmonie avec leur part de l’Île, mais certaines ne sont pas satisfaites. Une en particulier essaie même de conquérir les autres, et, naturel ou pas, l’écosystème n’ira pas mieux s’il est réduit en cendres par une guerre à grande échelle.

Les levers de soleil sont toujours aussi beaux. Au moins, rien ne peut changer cela.

 

Note d’Helena #15 – The Island

ark france

Helena Walker a écrit :

De toutes les anomalies que j’ai observées, les mégalodons apprivoisés me dépassent. C’était presque comme s’ils étaient des chiens errants qui ont été resocialisés, comme s’ils avaient des antécédents génétiques à l’obéissance humaine.

La plupart de mes observations ont été faite dans la nature, mais je pense que je peux apprendre une chose ou deux si j’observe des créatures domestiquées de plus près. J’ai besoin d’étudier leur alimentation, leur modèle d’accouplement, comment ils se socialisent avec d’autres espèces…

La rumeur dit qu’il y a une femme qui en a apprivoisé tout un tas par elle-même, ils l’appellent la Reine des Bêtes de la Jungle. Peut-être qu’elle aura quelques indications utiles.

Un grand merci à Dibolic pour son travail !

Articles en relation

1 commentaire

DinoLuc 26 février 2018 at 16 h 17 min

C’est super génial et un plaisir de tout lire ceci. J’aurais bien aimé voir la Reine des bêtes de la jungle et les tribu en IA dans le jeu, ça aurait été vraiment génial

Répondre

Laisser un commentaire

* Merci d'être poli et de poster des commentaires en relation avec l'article. Tout manquement sera sanctionné.

error: Alerte: Le contenu est protégé !!