ARK FRANCE – Actualités ARK et ARK 2 sur PC et consoles
Image default
Guides et tutoriels

LES BASES DE LA REPRODUCTION

  Dernière mise à jour le 19 novembre 2021 à 18h09

LA REPRODUCTION : LES BASES

La reproduction est un aspect de Ark à ne pas négliger, pour certains joueurs c’est une besogne et pour d’autres, c’est un loisir. Elle vous demandera des ressources (pas tant que ça), de la chance et surtout du temps.

I – L’accouplement

La plupart des créatures sont reproductibles, et la majorité possède le même mécanisme de reproduction (notamment le cas particulier de la wyverne).

1) Apprivoisez une femelle et un mâle de la même espèce (dans la logique des choses). Il est tout à fait possible d’accoupler deux créatures n’appartenant pas à la même tribu. Une fois le couple formé, « un cœur » s’affiche au-dessus des deux créatures.


2) Activez la promenade ou tout simplement l’accouplement (à partir de la roue d’options de la créature) sur chacune des créatures. Afin de garder en place le couple, deux solutions s’offrent à vous :

      – Soit construire un enclos de sorte que les deux partenaires soient collés l’un l’autre malgré leur promenade
      – Soit utiliser le <Siffler pas bougé Tous> (la touche « u » par défaut) un bon nombre de fois le temps que l’accouplement se termine. 

Mais depuis que l’activation de l’accouplement est possible sans promenade, elle est fortement conseillée puisque vos dinosaures ne se déplaceront pas.

Lorsque vous ciblerez la femelle, une barre de progression s’affichera, elle indique le pourcentage d’accouplement en cours.

3) À ce stade, si votre créature est ovipare (reptile, oiseau) elle pondra un œuf à ses pieds. Si c’est une créature vivipare (mammifère), elle entrera en phase de gestation.

– Pour votre œuf il y aura donc une phase d’incubation. Il est possible d’interrompre la phase d’incubation à tout moment pour la reprendre plus tard.

– Pour une créature en gestation, il faudra seulement veiller à ce que la femelle ne manque pas de nourriture (remplir les mangeoires ou remplir son inventaire), car elle en consommera plus que d’habitude. Lorsque la barre de gestation de la femelle atteindra 0%, elle accouchera.  La surveillance de la gestation des mammifères est donc plus contraignante que celle des oeufs : une fois la gestation lancée, vous ne pourrez pas l’arrêter et devrez être présent pour la naissance du bébé. Cependant, si tous les membres de votre tribu se déconnectent et que personne ne passe dans la zone, la naissance interviendra directement à votre reconnexion.

Remarque importante :
Après l’accouplement, votre créature femelle ne pourra pas s’accoupler à nouveau tout de suite, elle présentera un timer qui diffère selon les espèces et les paramètres du serveur. 

 

II – L’incubation de l’œuf

Après que la femelle a pondu son œuf, il vous faudra le récupérer. L’œuf fécondé peut être stocké dans une armoire de conservation ou un frigo, augmentant ainsi considérablement sa péremption.

Lorsque vous jetez l’œuf à terre et que vous le ciblez, vous remarquez deux barres : une barre de vie et une barre d’incubation. 

La barre de vie correspond donc à la vitalité de votre œuf, si elle atteint 0%, l’œuf disparaîtra. Cela est conditionné par la qualité de votre incubation, si l’œuf a trop chaud ou trop froid (la majorité des cas), le pourcentage de vie diminuera. 

La barre d’incubation représente la progression de votre incubation, lorsqu’elle atteint 0%, l’œuf éclora. Un compte à rebours est également disponible et diffère selon les espèces.

1) Il vous faut maintenant construire de quoi incuber votre œuf, plusieurs techniques existent selon que vous soyez avancé ou non dans vos engrammes. En voici deux 

– La première technique est la plus simple, la moins coûteuse mais nécessite de surveiller l’incubation en permanence. Disposez des feux de camp ou toute autre source de chaleur autour et au plus près de l’œuf. Vous obtiendrez le bon nombre de feux de camps lorsque votre œuf n’aura ni trop chaud (trop de source de chaleur) ni trop froid (pas assez de source de chaleur) et l’incubation commencera. 

Remarques importantes :
– En utilisant cette technique, vous n’êtes pas à l’abri des changements de température dus au climat de votre biome, ou aux conditions climatiques. Il vous faudra donc parfois retirer ou ré-ajouter une ou plusieurs sources de chaleur afin que la vitalité de votre œuf ne diminue pas et que l’incubation se poursuive.  

– De plus, tous les œufs ne possèdent pas les mêmes températures d’incubation, certains vous demanderont une température modérée, tandis que d’autres nécessiteront une température très élevée.  

2) La seconde technique vous demandera beaucoup plus de ressources que la première, mais elle vous permettra d’éviter de surveiller en permanence l’incubation, de plus, elle est “universelle” (=convient à tout type d’œuf, tout type de biome, tout type de condition climatique).

Il vous faudra donc 6 climatiseurs (air conditionné) et 1 générateur électrique (ou toute autre source d’énergie). Disposez les climatiseurs comme ci-dessous, jetez l’œuf à terre, et l’incubation débutera.  

Remarques importantes :
– Quels que soient le biome, les conditions climatiques et les besoins spécifiques de l’œuf, les climatiseurs s’adapteront. 6 climatiseurs est le nombre minimum afin d’obtenir une couveuse dite “universelle”, le rajout de climatiseur ne vous portera pas défaut. 
– L’œuf de Wyverne est un cas particulier, en effet, il vous faudra 8 voire 10 climatiseurs afin de commencer son incubation.
– Lorsque vous placez votre climatiseur, le sens de celui-ci n’aura aucune conséquence sur l’incubation.

3) Sur Genesis Partie II, vous disposez d’un incubateur à oeufs qui vous permet d’incuber vos oeufs automatiquement et de le faire éclore à terme.

III – La croissance

Après l’éclosion de votre œuf ou l’accouchement de votre femelle, le bébé apparaît. Il vous faut de suite le récupérer c’est-à-dire vous l’approprier (il est en quelque sorte considéré sauvage à sa naissance). Pour cela appuyez sur <e> en le ciblant. Il s’en suit 3 étapes jusqu’à l’âge adulte: bébé, juvénile et enfin adolescent.
 

1) Le Bébé : Tout juste née, votre petite créature doit impérativement être nourrie sous peine de mort prématurée. Pour cela, il vous faudra remplir son inventaire de nourriture. Tout au long de ce stade, son poids ne cessera d’augmenter, ce qui vous permettra de remplir son inventaire de plus en plus et ainsi garantir sa survie. 

Remarques importantes :
– Cette phase est la plus courte de toutes, mais elle nécessite la plus grande attention. En effet, il vous faudra nourrir manuellement votre bébé, car à ce stade il ne pourra utiliser la mangeoire que lorsque les 10% de maturité seront atteints. 
– Lorsque votre bébé vient de naître, il vous suivra et sera paramétré en promenade par défaut, veillez à tout désactiver afin de ne pas perdre votre petit protégé.
– Il est possible d’obtenir à l’éclosion ou à l’accouchement des jumeaux et même faux jumeaux, voire des triplés.

2) Le Juvénile : À ce stade, le juvénile pourra se nourrir de manière autonome avec une mangeoire, veillez donc à bien la remplir afin de pouvoir vaquer à d’autres occupations. 

3) L’Adolescent : C’est une phase tout à fait semblable à la précédente. À la fin de celle-ci, votre créature sera enfin adulte.

Remarques importantes :
– De l’étape de l’accouplement jusqu’à la dernière étape de la croissance, les durées sont très variables selon les espèces et diffèrent aussi selon les paramètres de votre serveur. 

Si nous gardons l’exemple du T-Rex, la durée totale du début à la fin sur serveur officiel (en x1) est de 3 jours, 20 heures et 30 minutes (5h d’incubation, 9h15 en Bébé, 1j et 13h en juvénile et 1j 22h 15min en adolescent). L’application Dododex est un outil qui vous permettra d’obtenir les durées exactes selon les paramètres de votre serveur (x5, x10 ou même x100).

– Lors de sa croissance, votre petit protégé gagnera en taille, pensez à avoir un espace suffisant afin d’éviter tout blocage ou bug. L’espace doit correspondre à la taille finale de la créature. Si vous élevez un Rex, prévoyez une porte Béhémoth pour le faire sortir …

IV – Le bonus d’élevage (L’imprint)

Pendant la croissance de votre petite créature, celle-ci réclamera que l’on s’occupe d’elle un certain nombre fois à intervalle plutôt régulier, c’est le bonus d’élevage (anciennement l’imprint)

Comment ?

Lorsqu’elle aura besoin de vous, votre créature vous demandera au hasard l’un de ces 3 types de besoins :

– Soit d’être câlinée : pour cela, appuyez sur la touche <e> en la ciblant.

– Soit d’être promenée : demandez-lui de vous suivre et promenez-la jusqu’à obtenir le bonus représenté par un pourcentage jaune au-dessus d’elle. 

-Soit d’être nourrie avec une croquette (Kibble) : la croquette demandée doit être placée sur votre dernier raccourci, puis appuyez sur <e> en ciblant votre petit.

Pourquoi ?

Le bonus d’élevage est une fonctionnalité qui initie les joueurs à l’optimisation des statistiques de leurs créatures. C’est un moyen d’obtenir après maturation, des créatures qui peuvent se révéler bien plus fortes que leurs parents.

Le bonus d’élevage est possible seulement pendant la croissance du petit.

Attention : sur serveurs officiels, seul le joueur ayant claim le bébé peut appliquer le bonus. 

Nous allons dans, la mesure du possible, essayer de vous faire comprendre le système : 

Lorsque vous vous occupez des différents besoins de votre petite créature, celle-ci reçoit un certain pourcentage. Le but étant d’effectuer la totalité des demandes : vous devriez obtenir à la fin de la croissance 100% de bonus d’élevage.

 Les 100% de bonus d’élevage permettent d’obtenir un bonus de +20% de toutes les valeurs des statistiques de la créature, excepté l’endurance, l’oxygène et la torpeur.

Le bonus ne s’applique pas à la vitesse de déplacement pour les créatures volantes.

C’est un bonus multiplicatif, c’est-à-dire que 1% de bonus d’élevage permet d’obtenir un bonus de +0.2%, donc si vous arrivez tant bien que mal à avoir 50% de bonus d’élevage vous obtiendriez un bonus de +10%.

Exemple: À la naissance, le bébé possède 3400 de vie. À la fin de sa croissance, si le bonus d’élevage atteint 100%, votre créature aura reçu un bonus de +20% à ses stats. 

Petit cours de calcul: lorsque l’on dit 20%, on veut dire 20/100, c’est-à-dire 0.2. De plus lorsque l’on dit +20%, on veut dire multiplier par 1+(20/100), c’est-à-dire multiplier par 1.2.

Pour notre cas, nous allons donc multiplier 3400 par 1.2 se qui nous fait 4080

Notre créature après avoir obtenu un bonus d’élevage de 100% obtient donc une statistique de 4080 de vie.

– De plus, si le joueur ayant effectué ces 100% de bonus d’élevage monte sur la créature, celle-ci reçoit un bonus supplémentaire de +30% de résistance et de dommage

C’est aussi un bonus multiplicatif, c’est-à-dire que 1% de bonus d’élevage permettra d’obtenir un bonus de +0,3% donc si vous arrivez à avoir 50% de bonus d’élevage vous obtiendrez un bonus supplémentaire de 15%. 

Exemple: Si nous avons une statistique de dégât de 140%, et que le joueur ayant obtenu 100% de bonus d’élevage monte sur la créature, celle-ci obtient donc un bonus de +30% aux dégâts. 

Petit cours de calcul : lorsque l’on dit 30%, on veut dire 30/100, c’est-à-dire 0.3. De plus lorsque l’on dit +30%, on veut dire multiplier par 1+(30/100), c’est à dire multiplier par 1.3.

Pour notre cas, nous allons donc multiplier 140% par 1.3, ce qui nous fait 182%.

Notre créature possède donc une statistique de 182% de dégât lorsqu’elle est montée par le joueur qui a effectué un bonus d’élevage de 100%.

Remarques importantes :
– Les deux bonus (+20% et +30%) s’additionnent. D’où l’intérêt d’arriver à un bonus d’élevage de 100%
– Si il vous arrive d’oublier un bonus d’élevage ou que vous ne pouvez pas satisfaire le besoin de votre créature (vous n’avez pas la kibble demandée par exemple), il n’y aura pas d’effet régressif sur les stats déjà présentes ou sur le pourcentage de bonus d’élevage déjà obtenu. 
– Les bonus de statistiques ne sont pas héréditaires, en effet l’hérédité prend en compte les stats de naissance avant l’application du bonus d’élevage.
– Le bonus de +20% (donc 100% de bonus d’élevage) est propre à la créature, il ne disparaîtra donc pas si celle-ci est échangée avec une autre tribu par exemple.

Attention: Ne pas confondre le bonus d’élevage et les différents bonus qui lui sont associés (+20% et +30%)

Article de l’ancienne rédaction, légèrement mis à jour par Clarfindel. Pour plus d’informations sur l’optimisation de vos reproductions, consulter l’article “Optimisation de vos mutations et de vos reproductions”.

Retrouvez la communauté ARK FRANCE sur notre discord ici :

discordarkfrance

Articles connexes

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies